Rochefort-sur-Loire, terre de poésie

En s’appuyant sur son patrimoine littéraire, « L’Ecole de Rochefort », la commune de Rochefort-sur-Loire a inauguré le Centre Poétique municipal en 1991.

Attenant à la Bibliothèque municipale, le Centre Poétique municipal est un lieu ouvert au public pour la consultation et l’emprunt de recueils de poésie

Horaires de permanences : 


Lundi 
: de 9h à 13h
Mercredi : de 9h à 12h
Vendredi : de 14h à 16

Adresse
& contact:


Centre Poétique municipal
7 grand cour
49190 Rochefort-sur-Loire
Tel : 02 41 78 79 14
centrepoetique@rochefortsurloire.fr

Fond de la poésie

Le centre poétique de Rochefort regroupe les ouvrages des 106 poètes de l'école de Rochefort ainsi qu'un fond élargi de poésie contemporaine. Une collection qui constitue un véritable patrimoine culturel et historique.

Connaissez-vous l'école de Rochefort ?

Fondée en 1941 par Jean Bouhier et Pierre Penon, ce courant poétique constitue, après le surréalisme, un des principaux mouvements de la poésie du XXème siècle.

À ses débuts, l’Ecole de Rochefort se réunit autour d’un groupe de jeunes poètes et peintres originaires de l’Ouest (René Guy Cadou, Michel Manoll, Pierre Pénon, Jean Bouhier et Marcel Béalu, Luc Bérimont …). Puis elle s’ouvre progressivement à d’autres auteurs et artistes venus des différentes régions de France (Roger Toulouse, Serge Wellens, Pierre Garnier…).

Tous contribuèrent à la diffusion et à l’élaboration des cahiers de l’Ecole de Rochefort, cahiers consacrés à la publication d’une œuvre inédite d’inspiration littéraire, poétique, musicale ou encore artistique.

Créé en pleine occupation allemande, ce mouvement, en réaction à la « poésie nationale » prônée par le Gouvernement de Vichy, s’inscrit d’abord dans une démarche de liberté d’expression individuelle, d’humanisme proche de la nature. René Guy Cadou qualifiait d’ailleurs ce mouvement de « surromantisme ».

Dans les années 50, le mouvement proteste contre les excès d’une poésie trop engagée.

Comme l’a écrit Jean Bouhier, les poètes de Rochefort veulent “dire leurs poèmes à la face du monde, les mêler aux rythmes de la nature, au bruit des arbres, de l’eau, les mêler à la vie”. C’est une poésie qui remet l’Homme au centre des choses, au centre du Monde.

Le mouvement, qui s’était quelque peu essoufflé à la fin des années 40, reprit de la vigueur après la mort de René Guy Cadou en 1951, en se déplaçant vers la capitale où les poètes se réunissaient chaque mercredi au restaurant de La Coupole et formaient le groupe “Les Amis de Rochefort”.

Le retrait de Jean Bouhier au début des années 1960 marque la fin de l’Ecole de Rochefort.

Résidence des poètes

le Centre poétique de Rochefort-sur-Loire aide à la création et au développement de la poésie contemporaine francophone. Le centre poétique organise notamment une résidence de poète tous les deux ans, dans le courant du premier semestre. 

Plus d'infos sur la résidence

Elle concerne les auteurs d’expression française qui consacrent une large part de leur travail d’écriture et de leur œuvre à la poésie contemporaine.
Cette résidence s’articule autour de deux pôles principaux : un pôle “Écriture” qui a pour but de donner à l’auteur invité la possibilité de poursuivre son travail de création  “in situ”, et un pôle “Animation” destiné à faire découvrir la poésie contemporaine aux publics les plus divers, à travers des modes de transmission différents.

Conditions
  • Durée du séjour : deux mois
  • Sessions annuelles (une session tous les deux ans)
  • Date limite de dépôt de dossier Variable
  • Nombre de bénéficiaires  : un tous les deux ans.
  • Genres littéraires : Poésie
  • Conditions d'accès : La résidence concerne les auteurs d'expression française qui consacrent une large part de leur travail d'écriture et de leur œuvre à la poésie contemporaine. L’auteur résident sera désigné suite à la délibération du Comité Technique de Pilotage. Le Centre Poétique prendra alors contact avec l’auteur résident afin d’envisager avec lui les modalités concrètes liées à la résidence, notamment celles liées à la bourse d'écriture du CNL (Cf. les critères d'éligibilité). Le dossier de candidature comprendra une lettre de motivation, une bibliographie et des extraits de textes.
  • Allocation 2000 euros par mois de résidence obtenu.
  • Participation financière : Aucune
Rencontres / Production 

Les résidents sont tenus de s'associer à l'activité permanente du lieu : ateliers d’écriture, rencontres, lectures… Au terme de la résidence, un recueil, regroupant les textes produits au cours de celle-ci, est réalisé et édité par un éditeur partenaire du Centre Poétique. Ce recueil paraît dans le courant de l’année suivante.

  • Structure organisatrice : Commune de Rochefort-sur-Loire
  • Partenaires : DRAC et Conseil régional du Pays de la Loire, CNL.
  • Statut : Collectivité territoriale
  • Année de création : 1998
  • Bourses liées Bourses de résidence
Prochains dépôts de dossier

20 septembre 2017
Période : 15 septembre - 15 novembre 2018

Contactez le centre poétique